Journal de Montréal, Actualité | Santé

Jeudi, 22 novembre 2018

Maisons Gilles-Carle: Chloé Sainte-Marie n’a jamais réussi à rencontrer Gaétan Barrette

Chloé Sainte-Marie
Photo Courtoisie

La chanteuse Chloé Sainte-Marie, présidente de la Fondation Gilles-Carle, qui offre du soutien et du répit aux aidants naturels, n'a jamais réussi à rencontrer l'ancien ministre libéral de la Santé, Gaétan Barrette.

« Il y a eu une parenthèse qui a été difficile avec Gaétan Barrette. On n'a jamais réussi à le rencontrer, a-t-elle affirmé en direct sur QUB radio. On a essayé, même avec la Maison Gilles-Carle à Cowansville, on n'a pas réussi. On a rencontré les gens qui travaillaient avec lui, mais on n'a pas réussi à le rencontrer. »

En entrevue avec Sophie Durocher, la veuve du cinéaste Gilles Carle s'est voulue rassurante quant aux promesses faites en campagne électorale par la Coalition avenir Québec (CAQ) et par la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, concernant la construction de nouvelles maisons de répit.

« Ils se sont engagés. Les sommes sont là. Les sommes restent les mêmes. On ne peut pas créer ces maisons ni nous seuls ni le gouvernement seul. Ce qui va faire le succès de ces maisons, c'est le partenariat », a-t-elle insisté.

En campagne électorale, le premier ministre François Legault s'était engagé à créer 20 maisons Gilles-Carle en 10 ans. La Fondation Gilles-Carle a inauguré en 2012 à Cowansville sa première maison destinée à offrir du répit aux aidants naturels.

Chloé Sainte-Marie s'est également portée à la défense de la ministre Blais.

« Marguerite Blais n'a jamais changé son discours. Elle est revenue en politique pour réaliser ce projet-là, pour réaliser une politique pour les aidants. Elle a créé la Semaine des proches aidants [...] Marguerite Blais porte ce projet de société et elle va l'amener à terme. On le sait, tous les aidants le savent. »

Trois nouvelles maisons Gilles-Carle ouvriront en 2019. Huit autres maisons devraient également être inaugurées d'ici quatre ans, ce qui portera le total (en comptant la maison existante à Cowansville) à 12 maisons.

[Source]