L'Hebdo du St-Maurice, Nouvelles

Patrick Vaillancourt — Vendredi, 18 octobre 2019

Maison Gilles-Carle: les étapes se précisent

Chloé Sainte-Marie
Chloé Sainte-Marie, porte-parole des Maisons Gilles-Carle.
(Photo : l'Hebdo Patrick Vaillancourt)

SHAWINIGAN. La salle de spectacle de l’école du Rocher du secteur Grand-Mère était bondée mercredi alors que la représentante des Maisons Gilles-Carle du Québec, Chloé Sainte-Marie, livrait un spectacle-conférence au profit de la future Maison Gilles-Carle.

La Maison Gilles-Carle est un lieu de répit pour les proches aidants, ou les personnes atteintes d’une maladie dégénérative peuvent aller pour se faire soigner l’instant d’un moment.

Celle de Shawinigan a été cédée par l’ancien premier ministre du Canada Jean Chrétien, elle comprendra huit chambres et sera située sur la 10e Avenue du secteur Grand-Mère.

Une première étape importante se déroulera le 6 novembre prochain alors que sera fondée l’Association des proches aidants de l’Énergie. Lors de cette date, un conseil d’administration sera élu. Toutefois, pour pouvoir assister à cette assemblée, les gens doivent payer une cotisation annuelle de 5$ avant le 26 octobre prochain. Pour se faire, les gens doivent se rendre au Centre d’action bénévole de Grand-Mère.

Par la suite, un appel d’offres sera publié avant les Fêtes, afin que les travaux de mises aux normes de la maison commencent à partir du mois de janvier prochain. Les coûts sont estimés entre 400 000 et 600 000$. De plus, un montant de 700 000$ sera nécessaire pour les opérations pour une année.

L’organisateur communautaire du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Mauricie et du Centre-du-Québec responsable du dossier, Réjean Veillette, signifiait qu’il existe plus de 1,6 million de proches aidants au Québec, ce qui représente des services d’une valeur de 5 milliards de dollars.

[Source]