Les albums

Journal de Montréal, Weekend

Agnès Gaudet — Samedi, 26 novembre 2022

La carrière de Chloé Sainte-Marie en cinq photos souvenirs

Chloé Saine-Marie
PHOTO MARTIN ALARIE

RÔLE MARQUANT

Chloé
PHOTO D'ARCHIVES

Il y a 35 ans, la petite fille de Saint-Eugène-de-Grantham, née Marie-Aline Joyal, 25 ans, devenue la muse de Gilles Carle. On pouvait la voir dans le film du cinéaste, La guêpe. Elle jouera quelques années plus tard dans La postière, puis elle lancera un premier album L’emploi de mon temps, le début d’une longue aventure musicale.

APPRIVOISER LA SCÈNE

Chloé
PHOTO D'ARCHIVES

Automne 1988. Chloé était montée sur les planches pour la première fois de sa carrière. Elle jouait au Québec dans la pièce à l’humour noir La Terre est une pizza, de Gilles Carle, aux côtés du regretté Richard Niquette. Devenue blonde pour son rôle, elle avouait le trac fou qui l’avait empêchée de dormir durant des nuits avant la première.

PARIS SOUS LE CHARME

Chloé
PHOTO D'ARCHIVES

Début 1990. Période de succès pour Chloé Sainte-Marie, la blonde ou la brune. Après d’innombrables représentations en France de la pièce de Gilles Carle, La Terre est une pizza, la comédienne faisait l’objet de dizaines d’articles élogieux dans les revues françaises, participait à des émissions de télé populaires et accumulait les propositions de rôles.

QUE LE DÉBUT

Chloé
PHOTO D'ARCHIVES

Il y a 30 ans, Chloé suivait le film La postière dans les festivals de plusieurs pays du monde avec Gilles Carle. L’actrice et chanteuse avait pris un appartement à Paris pour quelques années. Elle venait de tourner en France dans le film La milliardaire aux côtés de Nicole Courcel. Elle allait bientôt lancer son premier album.

PREMIER ALBUM

Chloé
PHOTO D'ARCHIVES

Il y a près de 30 ans, alors que la belle Chloé lançait le clip champêtre La demande en mariage, tourné par son célèbre compagnon, Gilles Carle. C’était le second extrait du premier album de sa carrière, L’emploi de mon temps, auquel de gros noms du cinéma avaient collaboré, dont le cinéaste Fernando Arrabal.


Chloé Sainte-Marie a récemment lancé son livre-disque Maudit Silence, titre faisant référence à l’absence d’enseignement scolaire de «La véritable Histoire». On y retrouve 18 poèmes (dont l’un de Nancy Huston et Jack Kerouac) issus des Trois Amériques à travers 13 langues autochtones, latines et créoles, ainsi qu’un texte initial de Joséphine Bacon. Le projet a vu le jour grâce à la rencontre de la chanteuse et du géographe Jean Morisset (Sur la piste du Canada errant) qui signe d’ailleurs le livre d’art historique qui accompagne l’album.

La chanteuse vient de commencer la tournée de son nouveau spectacle Maudit Silence. Elle est accompagnée sur scène de deux musiciens, dont Yves Desrosiers. Mise en scène de Philippe Cyr (J’aime Hydro) et Émilie Monnet. Voir chloesaintemarie.com.

Chloé, qui a pris soin durant 18 ans de Gilles Carle, atteint de la maladie de Parkinson, est devenue la voix des proches aidants. Elle a fondé la Fondation Maison Gilles-Carle qui permet d’offrir des lieux de répit à travers le Québec.

[Source]