ONIMISKISKAW NITEHIK / Des éclairs dans mon cœur
Samedi 4 mars 2017 de 20:00 à 23:30
La Guilde, Montréal


1460-B rue Sherbrooke Ouest
Gratuit
www.laguilde-theguild.com
https://www.facebook.com/events/708706739316978/


La Guilde est fière de se joindre, à nouveau cette année, à cet événement culturel d’envergure qu’est la Nuit blanche à Montréal, dans le cadre de Montréal en lumière. Ce sera la 3e participation de notre institution muséale.
Cette année, elle vous présente samedi 4 mars prochain ONIMISKISKAW NITEHIK, une soirée électrisante comprenant une programmation de haut calibre. À compter de 20 h, et ce jusqu’à 23 h 30, La Guilde vous invite à l’ouverture au public de la plus récente exposition de l’artiste atikamekw Eruoma Awashish. Puis, de 22 h 15 à 23 h 30, l’artiste sera rejointe par Chloé Sainte-Marie dans une alternance de performances artistiques, de chants et de poésie, accompagnés à la guitare.
Venez donc vous réchauffer avec un bon chocolat chaud ou revitaliser votre système immunitaire avec du kombucha Fous de l’Île, qui seront offerts gratuitement tout au long de la soirée, jusqu’à épuisement des stocks.
Phénomène atmosphérique puissant, tantôt menaçant, tantôt fragile, ONIMISKISKAW NITEHIK célèbre la force de ces deux femmes-météores.

​​LA PROGRAMMATION

20 H À 22 H  // OUVERTURE AU PUBLIC DE L’EXPOSITION D’ERUOMA AWASHISH

On vous attend dès 20 h pour l’ouverture au public de l’exposition ONIMISKISKAW NITEHIK / Des éclairs dans mon cœur mettant en lumière les œuvres bouleversantes d’Eruoma Awashish. Tel un électrocardiogramme déréglé, elles oscillent entre deuil et renaissance, dans cet espace transitoire hautement symbolique, qui s’ouvre sur tous les possibles. Puisant à même l’iconographie traditionnelle du peuple atikamekw et de son territoire, à laquelle elle intègre des éléments issus à la fois de la culture québécoise et de l’histoire de l’art occidentale, Awashish affirme son propre métissage et porte le spectateur à se questionner sur son appartenance. Composée de pièces réalisées à l’encre de Chine et à l’acrylique, ONIMISKISKAW NITEHIK s’articule autour du thème de la renaissance et de la transformation.

22 H 15 À 23 H 30 // PERFORMANCES ARTISTIQUES D’ERUOMA AWASHISH et de CHLOÉ SAINTE-MARIE

Joignant l’image au geste, l’artiste poursuivra ses explorations sous la forme de performances inspirées du rituel. Cette année, elle vous présente ONIMISKISKAW NITEHIK, ce samedi 4 mars prochain: une soirée électrisante comprenant une programmation de haut calibre. Elle sera alors rejointe en alternance par Chloé Sainte-Marie en chanson et en poésie, qui nous mènera jusqu’à la fin de la soirée. Désarmantes et dévastatrices, les prestations de Chloé, accompagnées de guitare, seront puisées à même son répertoire, à l’image de sa tournée À la croisée des silences. Ses chansons, des poèmes transformés en paroles musicales, sont d’une telle fulgurance qu’ils semblent n’avoir été destinés qu’à cette fin. Les pièces choisies par Chloé Sainte-Marie célébreront la poésie et les textes d’auteurs québécois et de langue innue, notamment la poésie de Joséphine Bacon, sans oublier quelques surprises...

ERUOMA AWASHISH

Une artiste incontournable de la scène émergente, Eruoma Awashish, artiste atikamekw vise à actualiser les savoir-faire traditionnels et à réunir mode de vie ancestral et réalités contemporaines. Elle aime jouer avec les contrastes, la dualité et le concept de transculturation afin de créer dans ses représentations une œuvre hybride où identité et mémoire tiennent une place prépondérante. Détentrice d’un baccalauréat interdisciplinaire en arts, Eruoma Awashish a pris part à de nombreuses expositions solos et collectives dans d’importants musées et galeries au Québec. Son exposition Reliques et passages a été présentée dans plusieurs galeries au Québec, en plus de faire le circuit des maisons de la culture de Montréal et de participer au Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul. Elle a fait partie du projet Déranger, un laboratoire de création intensif de l’ONF qui a été présenté chez Oboro en novembre 2016.