Radio-Canada - Nord de l'Ontario, Musique
Samedi, 30 septembre 2017

Le FrenchFest, un festival francophone inclusif

Daniel BĂ©langer
Daniel Bélanger en concert - Photo : Radio-Canada


Le FrenchFest de Sudbury a pris fin samedi soir avec un concert de l'artiste franco-ontarien Mehdi Cayenne.

C'est le plus grand festival annuel organisé par des francophones dans la ville du nickel, selon les organisateurs. Pour sa troisième année et à l'occasion du 150 anniversaire de la Confédération, le festival a duré trois jours plutôt qu'un.

Le FrenchFest met l'accent sur la diversité et sur l'inclusion des nouvelles familles francophones dans la région. Son slogan sur son site web est d’ailleurs clair : « A Bilingual Festival with a French Twist. »

Hervé Mility est un musicien d'origine ivoirienne qui habite à North Bay et qui a été invité à jouer au festival.

« De nos jours, on constate que le français prend un peu de recul. Même nos enfants francophones, lorsqu'ils se retrouvent en dehors de leur famille ou du cadre scolaire, ils parlent en anglais. C'est bon, mais il faut qu'on sente que la politique s'investisse pour que ce français se développe », selon M. Mility.

Stéphane Gauthier, directeur général et artistique du Carrefour francophone, ajoute que le bilinguisme est une partie inhérente du festival.

« Je pense que le FrenchFest, c'est une opportunité de montrer le visage changeant et multiple de la francophonie. C'est important de faire des événements culturels pour la communauté francophone, qu'il y ait un événement signature qui tient compte de notre diversité culturelle et linguistique, notre mixité qu'on vit au quotidien. (…) Le FrenchFest, c'est vraiment une occasion de s'assumer entièrement dans nos défis quotidiens, mais avec un côté festif. »

Cette année, Daniel Bélanger, Martha Wainwright et Chloé Sainte-Marie ont également offert des prestations.

[Source]