Voir, Actualités
Julie Ledoux — Mardi, 25 août 2015

FIL 2015: De Gainsbourg à Leblanc en traversant l’Amérique

Photo montage
Photo : Dans le sens horaire: Michel Piccoli, Jane Birkin et Hervé Pierre (Crédit: Gilles Vidal);
Thomas Hellman (Crédit: Mathieu Rivard); Chloé Sainte-Marie (Crédit: Pierre Dury).

La programmation du 21e Festival international de la littérature (FIL) a été dévoilée ce matin et, du 24 septembre au 4 octobre prochains, une cinquantaine d’activités, spectacles, événements à caractère littéraire dans divers lieux de la métropole, alors que le FIL donnera le coup d’envoi de la Saison de la lecture à Montréal.

Déjà annoncé, le grand spectacle au Théâtre Maisonneuve Gainsbourg, poète majeur, mettant en vedette les mots de Gainsbourg et le talent de Jane Birkin, Michel Piccoli et Hervé Pierre, accompagnés par le pianiste Fred Maggi, donnera le ton au FIL 2015.

Catherine Vidal, à qui l’on doit Le paradis n’est-il pas une bibliothèque?, aime fréquenter ces lieux du savoir et du recueillement. Lors de ce spectacle, présenté afin de souligner les 10 ans de la Grande Bibliothèque, les spectateurs seront conviés à un voyage littéraire et cinématographique au cœur de ces lieux, avec Marc Béland, Renaud Lacelle-Bourdon, Marie-Ève Pelletier, Dominique Quesnel et Simon Lacroix.

Est-ce qu’on pourrait pleurer un tout petit peu ?, nouvelle création poétique de Loui Mauffette, créateur de Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent, propose un spectacle réunissant Kathleen Fortin, Benoît Landry, ainsi que plusieurs musiciens et autres convives surprises, qui feront avec lui la fête aux mots à la Cinquième Salle.

Thomas Hellman au Théâtre Outremont, s’attardera à l’histoire américaine, de la conquête de l’Ouest à la crise des années 30, et la racontera par l’entremise de chansons de l’époque, des extraits d’œuvres littéraires et ses propres textes mis en musique lors de ses Rêves américains, pour lequel il sera accompagné de Sage Reynolds et Olaf Gundel, dans une mise en scène signée Brigitte Haentjens.

Au Lion d’Or, Jean-Paul Daoust, Serge-Patrice Thibodeau, Marie-Jo Thério, Joseph Edgar, Fredric Gary Comeau, Georgette Leblanc ainsi que plusieurs autres artistes et écrivains acadiens rendront hommage à Gérald Leblanc, le grand poète de Moncton décédé il y a dix ans, dans le cadre du spectacle L’Acadie n’est pas une carte postale.

La poésie sera aussi au rendez-vous avec la Levée de l’écrou, mettant en scène Jean-Sébastien Larouche, Carl Bessette, Marjolaine Beauchamp, J-F Nadeau, Virginie Beauregard D., Shawn Cotton et plusieurs autres auteurs et performeurs des Éditions de l’Écrou.

Lancement de la revue littéraire et artistique IntranQu’îllités, animée et dirigée par le poète haïtien James Noël, venu de Port-au-Prince pour le FIL; les nuits blues de la Nouvelle-Orléans, Boston et Montréal seront le terrain de jeu de Jennifer Tremblay; le Mississippi en mots et en musique se découvrira en compagnie de Louise Marleau et Jean Marchand avec Les Femmes de Tennessee Williams, une production du Théâtre du Nouveau Monde signée Lorraine Pintal; le concert-causerie Les écrivains et l’opéra célèbrera les liens entre la littérature et l’art lyrique; Chloé Sainte-Marie sera de retour et offrira une édition spéciale de son spectacle À la croisée des silences; et enfin, un cabaret nomade mis en scène par Violaine Forest sera présenté au Lion d’Or, et nous promènera de la Bretagne jusqu’en Haïti en passant par Ekuanitshit et le Grand Nord, avec Laure Morali, Joséphine Bacon, Jean Désy, Rodney Saint-Éloi, Natasha Kanapé-Fontaine et James Noël.

Midis littéraires avec Pascale Montpetit à la Maison des écrivains, spectacles poétiques au Quai des brumes tous les soirs, discussions autour du livre avec Claudia Larochelle, Marie-Christine Trottier ou encore Évelyne de la Chenelière en Chantier d’écriture, des dizaines d’activités sont prévues au programme du FIL, encore une fois cette année. Même les Jardins Gamelin se mettront au diapason du festival, avec une installation de Judith Poirier et une équipe de médiateurs culturels de l’organisme Exeko, et des membres d’une escouade littéraire. Enfin, des films seront aussi présentés, des prix remis et, nouveauté cette année, un parcours gastronomique et littéraire concocté par Vanessa Vachon, sous la direction littéraire de Chrystine Brouillet, au Petit Extra, au restaurant Toqué!, à la Brasserie T, au Guru Bistro, au bar à vin, et au bistro Accords, sera aussi au menu.

Programmation complète et billets au www.festival-fil.qc.ca

[Source]