Radio-Canada, Arts
Brigitte Dubé — Mercredi, 9 août 2017

Fébrilité à Gaspé, pour l’ouverture du Festival Musique du bout du monde

Festival de musique du Bout du monde
Festival de musique du Bout du monde
Photo : Radio-Canada/Joane Bérubé

Le Festival Musique du Bout du Monde (FMBM) de Gaspé s'ouvre aujourd'hui (jeudi) pour une 14e année. Les festivaliers pourront entendre les Alex Cuba, Gregory Charles, Yann Perreau, Valaire, la Chiva Gantiva et Tiken Jah Fakoly.

Un texte de Brigitte Dubé

Selon le président du FMBM, Frédéric Ste-Croix, la prestation de Gregory Charles avec un ensemble de jazz local risque de devenir un des moments marquants, tout comme le spectacle de la vedette internationale reggae Tiken Jah Fakoly. « On a travaillé fort pour avoir de grand défenseur de la culture africaine », rappelle M. Ste-Croix.

Cette année, c'est la voix de Chloé Sainte-Marie qui se teintera des couleurs de l'aube, au Cap-Bon-Ami, au petit matin du dimanche 13 août. L'an dernier, 700 personnes s'étaient tirées du sommeil pour aller entendre le duo Milk & Bone. 25 000 personnes avaient assisté à l'un ou l'autre des spectacles.

Chloé Ste-Marie
Chloé Ste-Marie
Photo : Radio-Canada

Culture Gaspésie invite la population à assister aux démonstrations publiques présentées par des artistes gaspésiens en métiers d’art, le vendredi 11 août et samedi 12 août, au Site historique Berceau du Canada de Gaspé.

Selon le président du FMBM, Frédéric Ste-Croix, l'événement se démarque par ses dimensions humaines qui lui confèrent une ambiance particulière, la qualité de sa programmation, mais aussi par la beauté des sites.

Il mentionne aussi que 20 % du public ne se déplace que pour l'événement. Selon lui, les amateurs veulent vivre des expériences uniques.

« On offre des expériences qu’on ne peut vivre ailleurs et qui sont devenues notre marque de commerce », explique le président.

Le spectacle au lever du Soleil, c’est unique au Québec. Il n’y a pas d’équivalent. Juste ça, ça va justifier le déplacement.

Frédéric Ste-Croix, président et cofondateur du FMBM

Spectacle du duo montréalais Milk and Bone tôt le matin dans le Parc national Forillon.
Spectacle du duo montréalais Milk and Bone en 2016
Photo : Radio-Canada/CBC

Pas question de prendre de l’expansion

Le budget du FMBM est de 1,1 million de dollars. Selon M. Ste-Croix, aller chercher cet argent est un défi constant. Il ne cherche toutefois pas à grossir l’événement.

On ne souhaite pas grossir à tout prix. On a un modèle bien adapté à notre environnement. Notre but est surtout d’offrir un offrir le meilleur festival possible à notre public.

Frédéric Ste-Croix, président et cofondateur du FMBM

Les retombées du Festival seraient de près de 2 millions de dollars. « Peut-être près de trois », tente Frédéric Ste-Croix, qui veut rester prudent.

M. Ste-Croix n’a que de bons mots pour décrire le succès remporté par des pré-événements, comme l’épluchette de crevettes à Rivière-au-Renard et le concert du Chœur du Bout du monde avec les Voix du large de Gaspé. « C’était pour la première fois dans la cathédrale et c’était absolument extraordinaire, avec une énergie formidable. Ça augure très bien pour la suite des choses », entrevoit-il.

Événements « cousins »

L’équipe du FMBM collabore avec celle du Festif de Baie-Saint-Paul. Les deux événements se ressemblent. « On est des cousins on s’inspire l’un et l’autre. On est en contact pour la programmation. On n’est pas rendus à une programmation commune comme Tadoussac et Petite-Vallée, mais on se partage de l’information et il y a une belle camaraderie », mentionne M. Ste-Croix.

Le FMBM regroupe environ 150 spectacles et 250 artistes avec les performances des arts de la rue et du cirque.

[Source]