Journal de Montréal, Weekend
Agnès Gaudet — Samedi, 24 septembre 2016

Du Gilles Carle à son meilleur

Moi à mon plus beauLa Maison du Festival (de jazz) présente Moi, à mon plus beau, une exposition du peintre Gilles Carle, cinéaste influent et artiste créateur dont l’œuvre picturale est immense.

L’exposition réunit plus de 40 œuvres tout aussi intrigantes les unes que les autres, et qui constituent une première rétrospective. Elle est accompagnée d’un fond sonore créé par Chloé Sainte-Marie qui a partagé la vie de Gilles Carle.

Le cinéaste décédé en 2009 à l’âge de 81 ans a fréquenté les arts visuels auprès d’artistes tels que Fernand Léger, Joan Miró, Alfred Pellan et Émile Borduas, et il s’était inscrit à l’École des beaux-arts de Montréal au milieu des années 1940.


L’exposition Moi, à mon plus beau — Œuvres choisies de Gilles Carle, jusqu’au 4 décembre à la Galerie Lounge TD, 305, rue Sainte-Catherine Ouest, 2e étage. Entrée libre.


♦ Un coffret d’estampes de Gilles Carle, à édition limitée, est aussi mis en vente. Les profits générés seront versés à la Fondation Maison Gilles-Carle, dont la mission est de soutenir les aidants naturels. Voir fondationmaisongillescarle.org


♦ Les œuvres de Gilles Carle font aujourd’hui partie de plusieurs collections québécoises, dont celles du Cirque du Soleil, de Loto-Québec et d’Hydro-Québec.


♦ Sur le même étage que la galerie se trouve un petit musée qui propose L’Expo Bell des Légendes du Festival, une exposition réunissant plusieurs objets personnels des plus grands noms du jazz qui ont participé aux 35 ans d’histoire du Festival de jazz de Montréal, dont des costumes de scène de Miles Davis et d’Ella Fitzgerald, des guitares de Jeff Beck et Ben Harper et le légendaire chapeau de Leonard Cohen.


♦ Il reste encore quelques dates au spectacle de Chloé Sainte-Marie À la croisée des silences


galerieloungetd.montrealjazzfest.com

Jésus et le cinéma

Mère patrie

Chloé vert pomme

[Source]