LePlacoteux, Culturel
Maxime Paradis — Lundi, 8 août 2016

ChloƩ Sainte-Marie : intime et symphonique

ChloƩ Sainte-Marie

Chloé Sainte-Marie profitera de la deuxième édition du Festival international Eurochestries pour offrir deux spectacles aux Kamouraskois.

Le premier concert, plus intime, se tiendra le dimanche 14 août. Il marquera le début du Festival qui rassemblera plus d’une centaine de musiciens provenant de partout dans le monde. « C’est un spectacle dans lequel je suis seulement accompagnée de mon guitariste. Je l’ai très peu donné », de préciser Mme Sainte-Marie. Ce dernier se déroulera sous forme d’événement-bénéfice vins et fromages, à la Salle du Haut Pays du Camp musical de Saint-Alexandre.

Pour conclure le Festival, le 18 août, Chloé Sainte-Marie se produira à l’Église de Saint-Pascal, accompagnée de plus d’une centaine de musiciens. « J’avais déjà fait un spectacle symphonique avec l’orchestre de Trois-Rivières. C’était extraordinaire. Mais celui-ci, je crois que ça sera mon ultime show. Je ne pense pas pouvoir aller plus loin que ça », de confier la chanteuse, visiblement emballée par le projet.

Mosaïque de cultures

Fière de ses origines métisses, Chloé Sainte-Marie semble particulièrement douée pour l’apprentissage de langues peu communes. Dans son spectacle, elle livra des textes dans pas moins de cinq langues différentes : le latin, le français, l’exploréen de Gauvreau, le créole et l’inuktitut. « Je crois qu’il faut être disponible et ouvert à d’autres sonorités et finalement, la langue finit par s’apprendre toute seule », mentionnera-t-elle.

D’ailleurs, c’est avec la même approche qu’elle anticipe le travail avec les musiciens participants aux Eurochestries, issus cette année du Brésil, du Mexique et du Québec. « C’est extraordinaire de travailler avec des gens de l’extérieur. La musique, c’est un langage universel et ça sera agréable de métisser toutes ces sonorités différentes avec les langues premières. »

Après Saint-Pascal, Chloé Sainte-Marie présentera ce spectacle à Québec et à Baie-Saint-Paul. Elle exprime même un souhait : « Il y a 15 orchestres symphoniques au Québec. J’aurais le goût de le voyager longtemps ce spectacle-là. »

[Source]